Full text: Vie de Sénèque

  
330 LE MINISTÈRE DE SÉNÈQUE 
blement téméraires ‘. Suetonius Paulinus, à son tour, 
se borna pendant deux ans (58-60) à soumettre 
quelques peuplades et à multiplier les postesromains. 
Malheureusement ces sages progrès ne suffirent pas à 
son ambition. La gloire de Corbulon, qui venait de 
recouvrer l'Arménie, lui tourna peut-être la tête. 
Toujours est-il qu’il entreprit d'opérer une descente 
dans l’île de Mona et que cette expédition faillit coûter 
aux Romains la possession de la Bretagne. Repaire 
de Druides, qui fanatisaient les populations environ- 
nantes, la petite île de Mona {aujourd'hui Anglesey) 
inspirait à Paulinus de légitimes inquiétudes : de là 
partaient des ordres enveloppés de mystère, auxquels 
obéissait une vaste confédération; c'était l'asile de 
tous les fugitifs, et comme le sanctuaire de larévolte 
pour tous les Bretons de l’ouest. Mais, avant de les 
y forcer, il eût fallu assurer ses derrières. Les parties 
conquises de la Bretagne étaient loin d’avoir accepté 
leur, sort : le vainqueur y campait comme en pays 
ennemi. On avait eu beau proclamer la Bretagne 
province romaine, l'organiser comme telle, avec un 
légat propréteur et un procurateur impérial, y fonder 
une colonie de vétérans, y élever un temple de 
Claude, Rome n'était pas maîtresse de ses nouveaux 
sujets. Chaque jour elle se les aliénait davantage : 
soldats, officiers, procurateur, agents du fise rivali- 
saient de violence et d’injustice. Résignés à fournir 
de l'argent et des hommes, les Barbares s’indignaient 
qu'on ne connût avec eux ni bonne foi ni respect 
humain, qu’on leur prit leurs maisons, leurs champs, 
leurs troupeaux, leurs enfants, leurs femmes, et 
! Tacite, Ann., XIL, 40: XIV, 29; Agric., 14. 
  
 
	        
© 2007 - | IAI SPK
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.