Full text: Vie de Sénèque

  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
    
   
CHAPITRE III 
LA TYRANNIE SOUS TIBÈRE ET SOUS CAIUS 
« Je ne conteste pas qu’il faille quelquefois battre 
en retraite, mais en reculant pas à pas, en sauvant les 
drapeaux et l’honneur militaire. Voici, selon moi, 
ce que doit faire un ami de la vertu : si la Fortune est 
plus forte que lui et lui ôte les moyens d'agir, qu'il 
ne se hâte pas de tourner le dos, de jeter ses armes, 
de fuir en cherchant un asile, comme s’il y avait un 
lieu au monde où la Fortune ne pût l’atteindre. Qu'il 
se contente de se prodiguer moins et trouve une 
manière raisonnable d’être utile à la cité. Étre sol- 
dat lui est-il interdit : qu’il brigue les honneurs. Est- 
il réduit à la vie privée : l’éloquence lui reste. Lui 
défend-on de parler : qu’il assiste les citoyens de sa 
présence. L'accès même du Forum est-il dangereux 
pour lui : qu'il se montre, dans les maisons, dans les 
spectacles, dans les repas, bon compagnon, fidèle ami, 
convive tempérant. Dépouillé des devoirs du citoyen, 
qu'il exerce ceux de l’homme’. » En écrivant ces 
lignes, vers l’âge de cinquante ans, Sénèque avait 
certainement sous les yeux le spectacle de son exis- 
‘ De Tranquill. animi, IV, 1-3. 
    
 
	        
© 2007 - | IAI SPK
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.